Ces dernières années, un nouveau concept est apparu, celui des sociétés civiles de placement immobilier. Ce concept a connu un certain engouement grâce aux rendements assez avantageux que promettaient et arrivaient à atteindre ces sociétés. C’est pourquoi, beaucoup d’investisseurs particuliers ont aujourd’hui troqués les emprunts de l’état pour investir en SCPI. Néanmoins, certaines zones d’ombres existent encore concernant les méthodes d’investissement en SCPI, et ce qu’elles impliquent concrètement. Cet article s’adresse donc aux lecteurs les moins renseignés pour les guider dans un éventuel investissement en SCPI.

Une société civile de placement immobilier, c’est quoi ?

Avant de parler de l’investissement en SCPI et de ces implications, il est important de préciser et de définir exactement ce qu’est une SCPI et ce qu’elle vise.

Ainsi, une société civile de placement immobilier n’est qu’un organisme qui s’occupe de la gestion des investissements en immobilier. Son but initial est d’obtenir et de gérer un patrimoine immobilier.

Ce patrimoine immobilier doit être professionnel et se verra construit au fur et à mesure de la collecte des investissements et des placements dessus.

La société civile de placement immobilier va donc exhorter les investisseurs particuliers à placer leur argent dans des biens immobiliers divers, et de différentes façons. Et ce, pour qu’ils reçoivent une contrepartie.

La SCPI s’occupe donc de la gestion de ces biens immobiliers et se doit de donner les loyers et les avantages fiscaux aux investisseurs en SCPI.

Quelles sont les différents types de sociétés civiles de placement immobiliers ?

Suite à sa fondation, une SCPI doit suivre certaines règles et déclarer la forme de sa société.

Ainsi, une SCPI peut être :

  • A capital fixe : ceci veut dire que si un associé ou un investisseur veut se rétracter de la SCPI, il faut obligatoirement trouver un ou plusieurs particuliers pour le remplacer et pour racheter ses parts, afin de garder le capital de la société constant et inchangé.
  • A capital variable : sans rentrer dans les détails financiers, il faut seulement savoir que ce type de société peut se permettre de racheter ses propres parts dans le cas où un des investisseurs se rétracte. Le capital est donc variable dans ce cas là.

Comment peut-on investir en société civile de placement immobilier ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il n’existe pas une seule et unique façon d’investir dans une société civile de placement immobilier mais deux. En effet, ces deux façons sont :

  • L’investissement en part pleine.
  • L’investissement par démembrement temporaire.

Cependant il faut savoir que l’investissement par défaut en société civile de placement immobilier se fait par part pleine.

Et tackk, nos autres articles :

Show Full Content

Auteur de de cet article :

Adeline Vicy

Les cosmétiques et la beauté n’ont aucun secret, je surfe sur la toile comme une araignée à la recherche de l’information qui pourrait vous divertir et vous enthousiasmer. J’ai d’autres domaines de prédilection, alors suivez-moi !

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Le miroir design, un petit détail d’une grande importance !

Close