Ovulation douloureuse : des maux dans le bas du ventre

Tackk.com » Santé » Grossesse » Ovulation douloureuse : des maux dans le bas du ventre

Une ovulation douloureuse est souvent problématique puisque vous avez déjà eu mal pendant les règles.

Vous avez donc l’impression d’être aspiré par un cercle vicieux, les douleurs ne cessent d’envahir votre quotidien, mais il est tout de même possible de se soulager avec quelques astuces.

Si cette douleur lors de l’ovulation est violente, il faut peut-être consulter rapidement un gynécologue afin qu’il réalise quelques tests et examens complémentaires.

La douleur est souvent variable d’une femme à une autre

Il est important de noter qu’une ovulation douloureuse n’est pas le signe d’une grossesse, vous avez parfois un cycle différent. Vous devez vous attarder sur les dates notamment pour identifier plus facilement la période dédiée aux règles et celle consacrée à l’ovulation, cela vous permet de savoir si les douleurs sont liées à la libération d’un ovule par le follicule.

La douleur est souvent variable

Fausse couche ou règles : comment savoir reconnaître les symptômes ?

  • Vous ressentez des douleurs pendant l’ovulation et notamment sur le côté de l’abdomen inférieur.
  • Elle peut être sourde et donc supportable, mais très douloureuse avec des crampes aiguës et soudaines.
  • Avec cette ovulation, la douleur peut changer de côté en fonction de vos cycles, vous alternez alors le droit et le gauche à chaque fois.
  • Si vous avez des maux en bas du ventre sans forcément réussir à savoir si un côté est privilégié, contactez un médecin.

Ce n’est pas un signe d’une ovulation de mauvaise qualité, le corps ne réagit pas toujours de la même façon en fonction des mois. Dans tous les cas, d’autres symptômes sont possibles comme des saignements. Vous retrouvez alors un petit fil rouge très différent des règles dans vos sécrétions. Cela est tout à fait normal même s’il est accompagné de ce mal au ventre avec l’ovulation.

Les traitements à envisager pour cette douleur pendant l’ovulation

douleur pendant l’ovulation Bien sûr, après des règles déjà problématiques, vous souhaitez avoir un peu d’apaisement, mais cette douleur avant ou après l’ovulation peut-être normale, certaines femmes sont un peu plus touchées que d’autres. Si vous souhaitez être rassurée, une visite chez le gynécologue pour évoquer cette douleur pendant l’ovulation peut être nécessaire. Vous pouvez donc prendre un antispasmodique en fonction de la situation ou un antalgique. Lorsque cette ovulation est accompagnée de diarrhée, privilégiez une alimentation avec du riz pour avoir un transit un peu moins complexe.

Certaines femmes se tournent également vers une contraception orale puisqu’elle représente une bonne alternative pour mettre un terme à cette douleur avant ou après l’ovulation. Dans tous les cas, vous pouvez bannir tous les mythes concernant une grossesse, une ovulation douloureuse n’est pas le signe de jumeaux non plus. Le médecin sera sans doute le plus expérimenté pour vous guider et éviter ainsi que le syndrome pré-menstruel ne soit trop problématique. Par contre, lorsque cette ovulation et la diarrhée sont accompagnées de saignements importants, il est indispensable de consulter un gynécologue.

Qu’est-ce que le syndrome pré-menstruel

Nous avons donc évoqué le SPM qui est identifié avant les règles, il vous permet de savoir que votre corps se prépare puisque la fécondation n’a pas eu lieu. Il est important de noter que cette contraction dans le bas du ventre n’est pas la seule à se manifester.

syndrome pré-menstruel

  • Vous avez des seins plus ou moins sensibles, il faut éviter de les toucher pendant cette période notamment au niveau du mamelon.
  • Les douleurs abdominales sont aussi présentes au même titre que la fatigue.
  • Les seins peuvent légèrement gonflés en fonction des femmes.
  • Les maux de tête et les migraines oculaires sont également très présentes.

Vous avez donc cette contraction dans le bas du ventre, mais vous n’êtes pas enceinte pour autant. Ne paniquez pas, votre corps reste perturbé par cette ovulation. Le SPM peut durer quelques jours et certaines femmes sont même touchées pendant deux semaines. Il faut alors envisager des traitements naturels ou médicamenteux. N’oubliez pas que cette douleur dans le bas du ventre avec une ovulation peut être accompagnée de symptômes psychologiques avec de la dépression et de l’irritabilité.

Une douleur à l’ovaire après un rapport sexuel

Il ne faut pas négliger les douleurs pendant les rapports sexuels que ce soit en dehors de l’ovulation ou au cours de cette période. Elles peuvent parfois dissimuler des problèmes de santé un peu plus grave qu’une simple diarrhée qui reste courante pendant l’ovulation. Il faut noter que la cause est souvent banale, mais vous devez tout de même vous intéresser d’un peu plus près à cette douleur à l’ovaire après un rapport et pendant l’ovulation. Cette dernière est peut-être responsable, mais dans certains cas de figure, lorsque les muqueuses sont irritées, un cancer ne doit pas être négligé.

Cette douleur à l’ovaire pendant l’ovulation n’empêche pas la lubrification du vagin, mais s’il est sec, la pénétration sera forcément plus désagréable et douloureuse, d’où l’intérêt d’utiliser des produits spéciaux. Évitez peut-être d’avoir des rapports à cause de cette douleur dans le bas du ventre lors de l’ovulation sauf si vous souhaitez avoir un enfant. Nous rappelons tout de même que cette douleur pendant l’ovulation n’est pas le synonyme de la fécondation.

Un ovule fécondé n’entraîne pas une douleur et vous aurez les premiers symptômes au cours du trimestre, mais il faut souvent attendre plusieurs semaines. Vous devez aussi identifier la localisation de la douleur qui peut être à l’entrée ou au fond du vagin, les causes ne sont alors pas les mêmes. Elle peut aussi être accompagnée par cette douleur dans le bas du ventre lors de l’ovulation, ce n’est donc pas la fécondation qui est responsable surtout si vous ressentez des spasmes.

Vous connaissez désormais le symptôme pour une ovulation et ce ballonnement, mais quelques conseils supplémentaires sont sans doute les bienvenus.

  • Cette ovulation douloureuse et les gaz nécessitent une consultation lorsque le problème est récurrent.
  • Une ovulation douloureuse et la grossesse multiple ne sont pas liées, votre gynécologue pourra vous rassurer.
  • Les douleurs peuvent rapidement s’estomper avec un anti-inflammatoire ou de la chaleur grâce à une bouillotte par exemple.