Vie pratique

Quels sont les meilleurs chevaux de course de plat ?

Quels sont les meilleurs chevaux de course de plat ?

Les courses hippiques regroupent plusieurs disciplines. Il y a le trot, les obstacles et la course de plat. Cette dernière est effectuée sur une distance de 900 à 4000 mètres. Pour réaliser ce parcours, les propriétaires sont libres de faire participer les chevaux de leurs choix. Pour cela, ils tiennent compte des conditions physiques de l’animal, la distance à parcourir et les pistes. Pour vous aider à gagner un pari sur la course hippique, découvrez les meilleurs chevaux plat 2023 grâce à l’article.

Les meilleurs chevaux aux courses de plat

Lors d’une course de plat, certains poulains sont endurants tandis que d’autres brillent par leur rapidité. Pour sélectionner un cheval durant une course de plat, il est impératif de considérer le nombre de kilomètres à traverser. Un cheval rapide aura des difficultés à couvrir des courses de longues distances.

Plusieurs races de chevaux peuvent courir dans les hippodromes. Ils sont sélectionnés en fonction de la discipline. Il y a les purs sangs, les AQPS et les trotteurs.

Les purs sangs peuvent provenir de diverses contrées. C’est pour cette raison que l’on peut voir des purs sangs anglais et arabe. Ils sont spécialistes des courses de plat. La différence entre les deux étalons réside au niveau de la taille, la rapidité et l’endurance. Les purs sangs anglais sont moins résistants par rapport aux variétés Arabes.

En revanche, ils compensent cette faiblesse par la rapidité. Les chevaux AQPS (autre que pur-sang) sont dédiés pour les courses d’obstacles. Enfin les trotteurs sont spécialistes du trot. Ils sont sélectionnés dans la Normandie.

Pour connaître quels sont les meilleurs chevaux en plat, vous devez suivre les statistiques des dernières courses. Les chevaux ayant remporté le plus de courses sont les chevaux de plat à suivre en 2023 au cas où vous souhaitez parier.

Quels sont les meilleurs chevaux de course de plat ?

Quand on parle de statistiques, il faut à la fois évoquer le pourcentage de victoires, le classement des chevaux lors des dernières courses et la progression des côtes. Ces données aideront les parieurs à évaluer la performance globale des chevaux.

Plusieurs sites internet fournissent des statistiques de chevaux. Le site France galop propose entre autres l’identité des chevaux de plat à suivre pour 2023. Vous pouvez aussi consulter les données dans les sites de paris à l’exemple de Zone Turf ou Paris Turf.

En se basant sur les statistiques, le cheval du nom de Big rock a gagné la première place trois fois pour cette année. À l’heure, ce spécialiste des courses de plat a participé à quatre courses de 1600 à 1900 mètres. Mais Big rock est beaucoup plus à l’aise avec les courses de 1600 mètres. En effet, il s’est retrouvé à la cinquième place à Chantilly lors d’une course de 1600 mètres. Toutefois, on peut aussi mettre cette mauvaise performance sur le compte du Jockey ou la piste.

Parmi les chevaux de plat à suivre, il y a aussi la pensée du jour, Simca mille, Hooking et American Flag. Les trois chevaux sont sortis vainqueurs lors des courses auxquelles ils ont couru depuis le début de l’année.

A lire aussi :   Pourquoi utiliser un tampon professionnel personnalisé ?

Dans une course hippique, il faut considérer plusieurs points et éviter de se focaliser uniquement sur le classement chevaux plat ni sur la performance des chevaux.

En effet, un cheval est parfois à l’aise pour galoper sur une piste psf (piste en sable fibré) que sur d’autres (mâchefer, herbe…) Lancée dans les années 2000, les pistes psf permettent aux chevaux de courir peu importe les variations climatiques. Vous trouverez ce genre de piste à Deauville, Lyon-Villeurbanne et Pau. Pour jouer sur ce type d’hippodrome, sachez que la meilleure origine de chevaux plat psf est américaine. Bien entendu, vous devez toujours analyser les statistiques avant de choisir.

Comment reconnaître le meilleur cheval de course de plat ?

Au-delà des statistiques, il faut analyser l’allure des chevaux. On distingue trois types d’allures qui sont le pas, le trot et le galop.

Le pas correspond à la marche de l’être humain. En moyenne, la vitesse d’un cheval sous cette condition atteint 7 km/h. Le cheval effectue ce type de marche lorsqu’il rejoint la ligne de départ. Avec un trot, la vitesse est portée à 14 km/h. Ici, vous saurez qu’il existe de bons trots et de mauvais trots. Lors d’un bon trot, le cheval possèdera une bonne suspension à chaque foulée et une symétrie parfaite est constatée sur ses quatre membres. L’irrégularité du trot indique que le cheval n’a pas bien été préparé ou évoque une défectuosité de la locomotion.

Au galop (course de plat), le cheval peut atteindre une vitesse de 21 km/h. Le cheval possède un bon galop quand ses postérieurs sont engagés à chaque foulée. Une mauvaise allure entraîne une disqualification du cheval. L’autre renseignement à connaître est que l’allure des chevaux vous permet d’estimer la performance des équidés.

La valeur du cheval doit être analysée avant de valider un ticket. Quand sa valeur reste stable depuis plusieurs courses, abstenez-vous de mettre de l’argent sur l’étalon. En revanche, si la valeur baisse ou augmente, privilégiez un jeu simple. Le comportement des chevaux sera aussi observé durant la mise en selle. Ici, préférez les chevaux fiers.

D’autres critères méritent aussi votre attention dans un programme de course. Un entraîneur peut ramener plusieurs chevaux en même temps pour participer à la même épreuve. Dans ce cas précis, tous les chevaux ne vont pas courir pour gagner. L’entraîneur a mis son espoir sur un seul cheval et les autres servent seulement pour rentabiliser le déplacement. Il arrive que ces chevaux considérés comme des outsiders soient aussi inscrits pour préserver leurs formes.

La musique est un autre point à comprendre pour un parieur. Ce terme désigne les résultats du cheval lors des courses précédentes. En analysant la musique, vous devez confronter les résultats obtenus sur la même distance que la prochaine course. Il est à signaler que dans la plupart des cas, une course de plat s’effectue sur une longueur de 1600 à 2400 mètres.

Quels sont les meilleurs chevaux de course de plat ?

Pour interpréter la musique, vous devez savoir lire des lettres et des chiffres. Les données à comparer doivent encore prendre en compte la piste. Cela dit, cette dernière recommandation n’est pas toujours possible. La raison est qu’un cheval peut concourir sur le terrain pour la première fois.

A lire aussi :   Comment lancer sa box mensuelle ?

Bref, en voyant la lettre T, le cheval est tombé lors de l’épreuve. La lettre A signifie que le cheval n’a pas terminé la course. La lettre D informe dont il a été disqualifié. En ce qui concerne les chiffres affichés, il s’agit des rangs du canasson. Les chiffres vont de 1 à 9. Après la 9ème place, le chiffre écrit sera de ‘’0’’.

Les meilleurs chevaux de course de plat

Pour concevoir la liste des chevaux de plat à suivre en 2023, les pronostiqueurs basent leurs statistiques sur divers critères. Ils ont pris en considération le nombre de course et les taux de réussite (au gain et à la place).

Comme précédemment annoncé, le jockey a aussi un rôle à jouer dans les courses hippiques. Vous devez aussi éviter de sous-estimer l’importance des entourages de l’animal.

L’entraîneur est par exemple le garant de la bonne préparation des équidés. Les meilleurs chevaux plat 2023 entraînés par J.C Rouget ont été victorieux plusieurs fois. En effet, l’entraîneur a glané jusqu’à ce jour 55 victoires. D’autres entraîneurs sont réputés dans les courses de plat comme Fabre ou Reynier. Découvrez maintenant une liste des meilleurs jockeys 2023 :

Maxime Guyon

Pour 2023, Maxime Guyon est considéré comme un véritable spécialiste des courses de plat au vu de ses récentes statistiques. On peut dire qu’il a continué au cours des dernières années. Selon les statistiques, il a un pourcentage de victoires de 14,15 % avec un taux de réussite de gain de 14 % tandis que son taux de réussite placé est de 36 %. Il a gagné 100 % des courses disputées à Mont de Marsan.

Cristian Demuro

Le nombre de victoires de Cristian Demuro est de 43. Il affiche un taux de réussite à la gagne de 14 % et d’un taux de réussite à la place de 39 %. À cet effet, il impressionne depuis le début de l’exercice 2023.

Tony Piccone

Certes le nombre de victoires de Tony Piconne n’est pas aussi impressionnant que celui de Maxime Guyon, mais ce Jockey reste l’un des chevaux de plat à suivre en 2023 pour un pari. Il accuse 37 victoires à son actif. Il a un taux de réussite de gain de 12 % et un taux de réussite placé de 33 %.

Alexis Pouchin

Le jeune Jockey de 22 ans est l’un des plus prometteurs de sa génération dans la discipline. Il a appris son métier auprès des meilleurs à savoir André Fabre et Yohann Gourraud. Il est déjà l’instigateur de 36 victoires pour une réussite de gain de 13 % et une réussite à la place de 30 %.

Nombreux critères sont à étudier avant de placer vos paris sur les courses hippiques. Vous devez considérer le Jockey, l’entraîneur, la performance et l’appétence du cheval. D’autres éléments sont aussi importants tels que les statistiques et les taux de réussite.