Quelle assurance pour local commercial choisir quand on veut assurer un restaurant ?

Tackk.com » Assurance » Quelle assurance pour local commercial choisir quand on veut assurer un restaurant ?

Souscrire une assurance pour son local commercial n’est pas une obligation légale. Cela s’avère toutefois nécessaire pour se prémunir et mener son activité en toute quiétude. Si vous êtes dans la restauration, l’assurance de votre local commercial peut s’accompagner d’un certain nombre de garanties. Souhaitez-vous tout savoir sur l’assurance du local de votre restaurant ? Focus !

Les différentes assurances pour un local commercial

Quel que soit le type d’activité commerciale que vous menez, le local devant l’abriter peut faire l’objet de plusieurs types de couvertures d’assurance.

L’assurance multirisque commerciale ou professionnelle

Cette catégorie d’assurance prend en compte la couverture de tous les risques liés à l’exploitation de votre restaurant. En effet, en plus de la couverture de la responsabilité civile, l’assurance multirisque commerciale, comme son nom l’indique, couvre également d’importantes garanties. Il vous revient de tenir compte des risques encourus pour bien choisir votre assureur afin d’éviter certaines exclusions de garanties inscrites au contrat.

L’assurance pour fonds de commerce

Ce type d’assurance offre une couverture du bâtiment, du matériel et du fonds en cas d’intempéries. Certains propriétaires font obligation à leurs locataires de souscrire à l’assurance pour fonds de commerce au moment de la conclusion de contrat de bail commercial.

Si à l’ouverture de votre restaurant, le propriétaire du local n’en fait pas une priorité, il faut quand même souscrire à une assurance local commercial pour protéger les biens de votre établissement.

L’assurance pour la perte d’exploitation de commerce

L’assurance pour perte d’exploitation permet de couvrir les risques liés au non-fonctionnement de l’établissement pendant une certaine période. Ce défaut de fonctionnement peut être dû à des cas fortuits. Il s’agit par exemple des cas de confinement rendus nécessaires par la pandémie de COVID – 19.

Même si votre restaurant est fermé dans ces conditions, vous serez néanmoins appelé à payer les frais de location de votre établissement. En souscrivant à une assurance local commercial de type perte d’exploitation, vous pouvez compenser les pertes locatives subies. Une assurance pour perte d’exploitation peut aussi couvrir des pertes générées par les travaux de longue durée effectués sur votre restaurant.

Faire le choix d’une assurance propriétaire non occupant

L’initiative de la souscription à l’assurance propriétaire non-occupant peut être prise aussi bien par le propriétaire que par le locataire. Elle permet de protéger un local commercial qui n’est pas encore exploité.

La couverture peut être contre les dommages naturels ou les incendies. En vous adressant à votre assureur, vous pouvez bénéficier des meilleurs conseils et orientations pour le choix de l’assurance du local de votre restaurant.

Les garanties à choisir pour accompagner l’assurance local commercial d’un restaurant

À défaut de choisir une assurance multirisque commerciale pour votre restaurant, optez pour une assurance intermédiaire avec des garanties supplémentaires. Les garanties optionnelles pouvant compléter une assurance local commercial sont :

  • les garanties bris de glace et enseigne ;
  • les garanties dommages électriques ;
  • la garantie dégâts des eaux ;
  • la garantie des produits en frigo ;
  • la garantie bris de machine ;
  • la garantie vandalisme ;
  • et la garantie vol.

Tous les assureurs ne proposent pas systématiquement ces garanties. Il vous revient donc de les choisir selon les risques auxquels le local de votre restaurant est exposé.

 

Bail commercial 3 6 9 : location d’un local commercial dans les meilleures conditions

Le propriétaire n’a pas besoin de fournir un DPE quand il s’agit d’une location commerciale. Néanmoins, les conditions ne sont pas les mêmes si vous optez pour un bail commercial 3 6 9.

La réalisation de diagnostics immobiliers peut être requise selon le type de bail commercial proposé ou choisi. Si vous optez pour un bail commercial 3 6 9, quelques diagnostics sont à annexer au contrat de bail pour que le document soit en bonne et due forme. Parmi ces diagnostics obligatoires, il y a le DPE ou diagnostic de performance énergétique. Il faut également effectuer un diagnostic amiante et un diagnostic de l’état des risques naturels.

Le bail commercial 3 6 9 a une durée de 9 ans. Le locataire peut cesser le contrat de location aux termes de chaque période de 3 ans. Une résiliation à l’amiable du bail reste également possible si le locataire veut évacuer les lieux avant les délais convenus.

Le montant du loyer est défini par le locataire. Néanmoins, il doit tenir de quelques critères pour définir le prix du loyer à l’instar de la valeur locative de l’immobilier commercial, le standing, la situation géographique, le taux d’attraction commerciale sur la zone de chalandise…
Bail commercial 3 6 9 : les charges locatives
L’entretien du local commercial en location concerne à la fois le propriétaire et le locataire. Le propriétaire se charge des dépenses relatives aux gros œuvres comme la réparation de murs de soutènement, poutres, toiture, murs de clôture…

Les réparations à la charge du locataire incluent l’entretien et la réparation des portes et fenêtres, les peintures pour les murs, l’entretien du plancher et du plafond… Les charges locatives doivent être listées dans le contrat de bail commercial 3 6 9.
Il vous est possible de louer les services d’un juriste immobilier pour la rédaction d’un contrat de bail commercial 3 6 9. Vous pouvez également concevoir ce document en ligne, sur un site spécialisé, et effectuer une signature numérique pour l’authentification nécessaire.

Trouver la bonne assurance local professionnel 

Étant donné qu’assurer son local professionnel est désormais souvent obligatoire, et qu’il couvre une très grande partie de tous les évènements fâcheux qui pourraient nuire à votre local, il est important de bien choisir son assurance local professionnel.  En effet, un accident est vite survenu et vous pourriez en subir de graves conséquences : qu’il s’agisse d’un accident domestique, accident naturel comme les incendies ou les inondations, ou bien les vols et dégradations, les coûts des réparations ou des choses à régler pour retrouver une activité normale peuvent vous mettre sacrément dans l’embarras.  Certains incidents peuvent rapidement mettre une affaire sous l’eau, et pire encore, des accidents peuvent vous faire perdre tout ce que vous avez. 

Énormément de compagnies d’assurances proposent pourtant des contrats fiables et vraiment avantageux regroupant plusieurs facteurs d’assurance : selon ce que vous désirez et souhaitez protéger, il est aujourd’hui facile de trouver sur le net des compagnies qui proposent les services dont vous aurez besoin. 

Vous pouvez opter pour une assurance local professionnel avec assurup.com par exemple, qui propose plusieurs choix avantageux, simples de compréhension, clair et très efficace si vous voulez rapidement souscrire à une assurance de votre local.  N’oubliez pas qu’assurer votre local est très important,  obligatoire la plupart des cas, et que cela contribuera à une bonne sécurité de votre entreprise !