Peut-on voyager avec son chien ?

Tackk.com » Vie pratique » Voyages » Peut-on voyager avec son chien ?

Si vous avez un chien, il est souvent difficile de le laisser pour partir à l’autre bout du monde. Vous éprouvez une grande peine et votre animal de compagnie sera aussi affecté par votre absence. Cela se manifeste chez par lui par des signes d’angoisses et des troubles de comportements qui s’empirent avec le temps. De ce fait, plusieurs personnes se demandent s’il est possible de voyager avec leur chien. Sachez que cela est tout à fait envisageable. Toutefois, vous devez prendre en compte certains facteurs pour que son voyage se passe sans difficulté. Focus !

Avantages et inconvénients de voyager avec son chien

Les maitres néophytes hésitent entre voyager avec leur chien ou le confier à quelqu’un avant de partir. Cela est tout à fait normal. Sachez qu’il serait fallacieux de désigner une option comme la meilleure, car chacune d’elle a ses avantages et aussi ses inconvénients.

Si vous voyagez seul, alors votre chien vous sera d’une agréable compagnie. Dans les moments pénibles ou quand vous aurez le moral dans les chaussettes, votre fidèle compagnon sera là pour vous. De plus, il peut faciliter les rencontres. Un avantage pas des moindres, surtout si vous êtes timide et introvertie, car ceux adorent les chiens viendront naturellement vers vous. Inutile de vous rappeler que la présence d’un chien à vos côtés est gage de sécurité. Peu importe sa taille ou sa race, un chien vous alertera des dangers imminents.

Si vous voyagez avec votre chien, vous devez cependant prévoir un budget supplémentaire. En dehors des billets d’avion, vous devez prévoir un budget pour le nourrir et le soigner. Le second inconvénient est relatif aux destinations à visiter. En réalité, vous serez limité en ce qui concerne le choix des pays. Si certains États mettent un point d’honneur sur les règles de sécurité à respecter, d’autres refusent catégoriquement l’importation des animaux. C’est le cas de Bali et de l’Île de Pâques. À noter aussi que l’accès à certains sites touristiques est interdit aux chiens. Ce qui peut empiéter sur votre objectif de voyage.

Voyager avec son chien : les formalités à remplir

Pour que votre voyage se passe sans déconvenues, vous devez respecter un certain nombre de formalités. En effet, le non-respect des conditions d’entrée en vigueur dans un pays peut amener les autorités locales à vous interdire l’entrée sur leur territoire. Les règlementations varient d’un pays à un autre. C’est pourquoi vous devez en amont prendre connaissance des contraintes administratives du pays dans lequel vous comptez vous rendre. Plus important, chaque compagnie de transport possède ses propres règles. C’est aussi un facteur à étudier de près.

De manière générale, vous aurez besoin :

  • D’une puce électronique : elle est placée sous la peau du chien par le vétérinaire et permet de l’identifier. Cet objet à la taille d’un grain de riz doit être certifié ISO 11784/11785. En alternative, optez pour un tatouage.
  • D’un passeport européen avec le numéro de puce ou de tatouage : ce document est délivré par le vétérinaire. Il prouve que votre chien a été vacciné contre la rage et qu’il est identifié par un tatouage ou une puce électronique. Pour circuler librement au sein de l’Union Européenne avec votre chien, vous devez avoir ce document officiel. Même en dehors de l’UE, vous pouvez l’utiliser.
  • D’un certificat sanitaire international : Également délivré par le vétérinaire, ce document atteste que votre chien n’est porteur d’aucune maladie contagieuse. Les compagnies aériennes ainsi que presque tous les pays l’exigent. Il doit être établi dans le pays de départ et en anglais, sauf en Amérique Latine.
  • Des vaccins : Il en existe plusieurs comme celui contre la maladie de Carré, parvovirose, hépatite de Rubarth, piroplasmose, toux de chenil… Le plus important est le vaccin contre la rage.
  • Du permis d’importation : ce document souvent payant vous est remis à votre arrivée dans votre pays hôte. Il faut effectuer la demande à l’avance auprès du ministère dudit pays.

Si vous prenez le risque de franchir une frontière sans pour autant respecter ces différentes formalités, vous vous exposerez à des sanctions graves. Votre chien peut être renvoyé dans son pays d’origine ou euthanasié. Aussi, il peut être mis en quarantaine. Dans ce cas d’espèce, vous devez débourser une somme astronomique pour le sortir de cette situation.

Transport en avion : que faut-il savoir ?

Si votre chien vous accompagne, vous allez devoir prendre vos dispositions pour que cette expérience soit une réussite. En premier lieu, vous devez acheter son billet. Pour ce faire, il faut contacter les compagnies aériennes par téléphone, car la réservation n’est pas possible sur internet. Comme les chiens ne sont pas autorisés sur toutes les compagnies, orientez-vous vers celles qui pourront transporter votre compagnon.

Selon le poids de votre chien, il peut voyager en soute, en cabine ou en fret. S’il pèse par exemple moins de 75 kilos, il peut être embarqué dans la soute. Cet endroit est pressurisé, ventilé et chauffé à environ 20 °C. Il n’y a aucun risque pour votre chien de subir de choc thermique. Il doit toutefois rester dans une caisse de transport durant tout le voyage. La caisse doit respecter les normes IATA. Si vous avez un chien à nez plat, vous ne pouvez pas le faire voyager dans une soute, car ces espèces sont sensibles aux variations de température.

Un chien qui pèse moins de 8 kilos pourra quant à lui, voyager avec son maitre en cabine dans un sac souple ou dans une caisse. Il en est de même pour les chiens guide d’aveugles. Certaines compagnies acceptent jusqu’à deux chiens en cabine, tandis que d’autres pour des raisons de sécurité, préfèrent les mettre tous en soute. Pour les chiens pesant plus de 75 kilos, la seule solution de voyage est le fret.

Que donner à son chien avant de voyager ?

Avant de quitter votre domicile avec votre chien, donnez-lui un repas. De cette manière, il sera moins craintif. Les chiens apprécient beaucoup les croquettes. Des jouets d’occupation aideront votre animal de compagnie à se détendre et à ne pas se sentir seul dans sa caisse. Il est par ailleurs recommandé de laisser votre vêtement dans sa caisse de transport. Les chiens sont intelligents et peuvent mémoriser l’odeur de leur maitre. Même si vous n’êtes pas physiquement avec lui, avec votre vêtement il se fera une représentation mentale de vous et sera plus réconforté.

Rassurez-le avant l’embarquement et évitez de lui donner un tranquillisant. Son organisme peut ne pas le tolérer, surtout s’il avait des antécédents sanitaires. De plus, certaines compagnies refusent d'embarquer un chien endormi ou somnolent. Si vous recherchez vaille que vaille des produits, consultez un vétérinaire.