Où faire un séjour de breathwork ?

Tackk.com » Santé » Où faire un séjour de breathwork ?

Où faire un séjour breathwork ?

Le séjour breathwork est un moment d’évasion, visant à développer votre sensation de bien-être. C’est pour cette raison que les séjours sont organisés dans des zones rurales (campagne, montagne, mer). L’objectif est de se déconnecter du quotidien et du monde extérieur, afin de se recentrer sur soi-même. Pour un séjour breathwork réussi, il est donc recommandé de favoriser des lieux paisibles, éloignés de la civilisation.

Vous pouvez lire le site spécialisé dans les séjours bien-être pour avoir des idées de lieux où vous ressourcer. Ce site propose également des prestations complètes pour favoriser votre détente de A à Z. En effet, votre concentration doit être portée vers les exercices de respiration et de méditation. L’organisation du séjour par vos soins est une source de stress et vous éloigne de vos objectifs. De plus, partir en groupe permet de s’entraider et de se motiver.

Quels sont les avantages d’un séjour breathwork ?

Les exercices de respiration profonde et de méditation vont permettre de déclencher plusieurs événements. D’une part, le fait de vous éloigner de votre quotidien va vous lancer dans un nouvel élan. Loin de vos tracas, vous êtes dans des conditions propices au développement de vos sens. Votre perception change et vous allez pleinement prendre conscience de votre corps et surtout, de vos émotions, ainsi que de vos sentiments. Tous ces événements vont vous rendre plus fort mentalement. Effectivement, le breathwork est un exercice qui vous soumet à un stress volontaire, afin de vous prémunir contre… le stress ! C’est ainsi que vous allez apprendre à gérer votre stress au quotidien pour être plus zen et plus serein.

La respiration profonde qui se fait avec le ventre est celle qu’on a à la naissance et c’est la plus efficace. Lorsqu’on respire avec le ventre, on va éliminer les toxines plus rapidement. En outre, votre corps s’oxygène bien mieux, ce qui a pour conséquence une diminution de la fatigue, une amélioration de la digestion et une peau plus lumineuse.

On dit également que le breathwork libère les émotions. Les exercices vont vous mettre dans une certaine situation d’inconfort qui laisse place à un sentiment de bien-être. À ce moment, le laisser-aller fait remonter à la surface les émotions et les sentiments qui vous encombrent. Il n’est pas rare de pleurer sans raison apparente ou au contraire, d’être surpris par un fou rire inopiné.

Quels résultats escompter ?

Un séjour breathwork aura sur vous des résultats à court terme et à long terme. Lors des exercices et au terme de votre séjour, vous allez ressentir tellement de choses que vous risquez de vous sentir fatigué, voire un peu confus par moment. Ces sentiment s’opposent alors à la clarté d’esprit qui peut vous frapper grâce à la méditation. Éloigné de votre quotidien, vos priorités se redessinent.

D’un point de vue physique, vous allez vous sentir plus apaisé et si vous avez des douleurs, il est probable qu’elles s’atténuent. Sur le plan émotionnel, tout le monde réagit différemment à court terme. Néanmoins, avec le temps et l’expérience, vous serez en mesure de gérer vos émotions spontanées plus facilement. Au lieu de les nier et de les dissimuler, vous allez réussir à accueillir vos émotions de façon saine et sereine.

Globalement, en pratiquant le breathwork, vous serez moins dépendant du stress. Cela signifie qu’au quotidien, les événements impactant votre jauge de stress auront moins d’importance. Une personne qui sait gérer son stress se fatigue bien moins qu’une autre personne qui a du mal à faire face aux facteurs dérangeants. On peut donc dire qu’à long terme, la capacité à gérer le stress est une clé pour diminuer la sensation de fatigue et d’angoisse, mais aussi pour éloigner les maladies déclenchées par le stress.

Quelles contre-indications ?

Comme pour toute forme de thérapie, il existe des contre-indications au breathwork. Les personnes souffrant d’épilepsie, de maladie mentales, de pathologies cardiaque, en suite post-opératoire, ou en rémission ne devraient pas pratiquer le breathwork. Les femmes enceintes, quant à elles, devraient s’abstenir durant la grossesse et la période du post-partum. Les techniques de respiration peuvent fragiliser les personnes susnommées, notamment à cause des épisodes d’hyperpnée qui déclenchent un stress physique intense.