Assurance

Maison cambriolée, indemnisation de l’assurance

Maison cambriolée, indemnisation de l'assurance

Vous voilà de retour chez vous et vous voyez que votre maison a été cambriolée. Heureusement pour vous, vous pouvez bénéficier d’une couverture de votre assurance habitation. Découvrez quelques points essentiels sur l’assurance cambriolage et l’indemnisation dont vous avez droit.

Quelles sont les conditions pour être couvert par son assurance ?

Toutes les conditions pour recevoir une indemnisation de son assurance habitation peu onéreuse sont indiquées dans le contrat d’assurance. Plusieurs situations sont couvertes dans ce contrat :

  • vols avec effraction ;
  • usage de fausses clés ;
  • menaces sur les personnes.

Si vous voulez être bien couvert après un cambriolage vous devez respecter quelques règles : faire expertiser vos objets de valeur, respecter le délai d’absence convenu dans le contrat, conserver les factures d’achat, renforcer la sécurité de sa maison, changer les vieilles serrures.

Peu importe l’auteur du vol, vous devez apporter des preuves tangibles et fiables du cambriolage à votre assureur. Par manque de preuve, l’assurance a le droit de se rétracter.

Quel genre de biens est couvert par l’assurance cambriolage lors d’un vol ?

L’assuré et les personnes qui vivent avec lui bénéficient d’une couverture de l’assurance cambriolage. Les objets à protéger doivent être toutefois déclarés au préalable sur une fiche pratique. Dans le cas où l’objet disparu ne se trouve pas dans la liste, vous risquez de ne pas être indemnisé. Les biens qui sont généralement couverts sont :

  • les objets de valeur : objets précieux, bijoux, tapisserie, œuvre d’art ;
  • le mobilier courant : canapé, vêtements, lit, chaise, table, appareils électroménagers…
  • les billets de banque : pour un montant limité ;
  • les objets sensibles : chaîne hi-fi, matériel informatique, téléviseur, appareils photos…
  • les objets prêtés ou loués : à un montant limité.

Il y a quelques situations qui ne sont pas couvertes par l’assurance cambriolage :

  • les vols commis par une personne vivant dans le même toit que l’assuré : un membre de sa famille, un employé… ;
  • les objets dans une dépendance ;
  • les vols dans une résidence secondaire ;
  • tout objet laissé dans la cour, le jardin, la terrasse…

Après un cambriolage : que faire ?

Si vous êtes victime d’un cambriolage, vous pouvez faire fonctionner votre assurance cambriolage. Pour recevoir une indemnisation de la part de votre assureur, vous devez suivre quelques étapes :

déposer une plainte à la gendarmerie ou au commissariat de police ;
informer la compagnie d’assurance en fournissant quelques renseignements : date de l’infraction, numéro de contrat d’assurance habitation peu onéreuse, estimation des objets volés, détails sur les faits ;
la date de l’infraction ;
le numéro de contrat d’assurance habitation.

Quelle indemnisation recevoir après un cambriolage ?

En fonction de la déclaration de l’assuré sur une fiche pratique, deux types de remboursement sont acceptés par une compagnie d’assurance.

La valeur déclarée

Lorsque vous déclarez vos biens, votre assureur ne demande aucune preuve de leur valeur. En revanche, si vous êtes victime d’un cambriolage, vous devez prouver le prix de vos objets volés par des photos, des factures…

A lire aussi :   Intérêt assurance vie : pour quelles raisons souscrire à une assurance vie ?

La valeur agréée

Vous devez faire estimer vos objets de valeur par un expert. Votre assureur en a besoin pour déterminer le montant à rembourser.

Lorsque votre assurance est au courant du vol qui a eu lieu chez vous, un expert se déplace dans votre domicile pour vérifier la déclaration de vol et pour faire le constat des dommages. Cette étape est cruciale pour estimer le montant de l’indemnisation. A condition que les dégâts soient prouvés et que vous êtes éligible au remboursement, vous pouvez obtenir une indemnisation.