Comment installer un bardage de façade metallique ?

Tackk.com » Bricolage » Comment installer un bardage de façade metallique ?

Tout bâtiment construit ou rénové a besoin d’être bien isolé. Pour y parvenir, vous pouvez penser à poser un bardage métallique. Il confère plus d’élégance et de style à l’édifice. L’installation de bardage est souvent perçue comme un exercice périlleux. Découvrez ici des astuces pour y parvenir suivant différentes techniques.

La pose du bardage métallique rapporté

Le bardage façade métallique rapporté est simple à réaliser. Toutefois, le niveau d’isolation qu’il donne au bâtiment est faible. Il constitue beaucoup plus un accessoire d’ornement. La pose de ce bardage se fait en plusieurs étapes. En premier, il faut édifier la charpente qui doit servir à immobiliser le revêtement. Ensuite, vous devez positionner et fixer le pare-pluie. Dès lors, fixez le bardage en vous servant de pointes. Les clous à utiliser doivent avoir au moins 5 cm de long. Vous avez aussi la possibilité d’immobiliser le bardage :

  • en le collant ;
  • en le clissant ;
  • en l’agrafant ;
  • en le vissant.

Les pointes à utiliser pour réaliser un bardage métallique rapporté par clouage doivent avoir certaines spécificités. Elles doivent en effet être en acier non oxydable. Elles peuvent également être formées en alliage d’aluminium ou en acier protégé galvanisé. La pose des éléments comme les tuiles et les bardeaux sur les lattes se fait avec des clous. Le sens d’installation du bardage peut être aussi bien le vertical, l’horizontal ou l’oblique.

Vous pouvez ensuite disposer une lame d’air de ventilation contre le bardage. Cela permet d’empêcher toute conservation de fraîcheur en arrière du dispositif installé. Cette lame doit avoir au moins 10 mm d’épaisseur. Positionnez-la de préférence en partant du bas vers le haut au milieu du bardage et de mur. Elle peut toutefois également être mise entre le bardage et l’isolant. Dans certains cas, la lame d’air de ventilation n’a pas besoin d’être créée. Elle est générée systématiquement par l’épaisseur des tasseaux. Vous devez aussi prévoir des ventilations en haut et en bas. Elles doivent mesurer 50 cm² par mètre de bardage.

L’installation d’un bardage métallique en double peau

Le bardage métallique en double peau se réalise d’une manière simple. Il faut d’abord retenir la charpente métallique à la paroi de la construction avec des vis. Ensuite, il faut y rajouter à plat les plaques métalliques. Cette partie du dispositif est appelée « peau intérieure ».

Déposez ensuite sur cette surface de l’isolant thermique en rouleaux. Il est possible d’ajouter une autre charpente sur la première avant l’installation de la peau extérieure. Cette seconde ossature est faite de volumineuses plaques métalliques ou de tôles de bardage. Elles sont fixement vissées à la structure d’ensemble.

L’installation d’un bardage métallique en panneaux sandwichs

La pose de bardage métallique en panneaux sandwichs se fait à l’aide de plaques métalliques particulières. Elles se composent d’une matière isolante assimilable à de la laine de roche.

Cet isolant est incrusté en sandwiches au milieu d’une double couche de métal. Ce niveau de protection permet une isolation thermique et acoustique élevée. Il s’agit d’une installation spécifique recommandée pour des constructions singulières.

La pose peut se faire à l’horizontal en commençant du bas de la façade vers le haut. Pour une installation verticale, vous devez poser les panneaux en commençant par un angle de la construction.