Quand partir au Brésil ?

Tackk.com » Vie pratique » Voyages » Quand partir au Brésil ?

Du soleil, du sable de mer, des caïpirinhas, le tout sur de la musique samba, le Brésil a de quoi attirer du monde. Mais le plus grand pays de l’Amérique du Sud ne se limite pas qu’aux plages de Copacabana, aux carnavals, à la cidade maravilhosa et sa statue du Christ Rédempteur.

Le Brésil, c’est aussi une plongée au cœur de la vie sauvage avec les forêts Amazoniennes, le plus beau marais du monde, le Pantanal et aussi des cascades de Foz do Iguaçu à couper le souffle. Alors, on vous a donné envie de prendre vos valises ? Avant de réserver, prenez le temps de choisir le bon moment en lisant cet article.

La bonne saison pour se rendre au Brésil

En pensant au meilleur moment pour visiter le Brésil, il est important de garder à l’esprit que le pays se divise en quatre régions climatiques distinctes. Les seules parties froides sont le Sud et le Sud-est, qui s’étendent du centre du Minas de Gerais au Rio Grande do Sul. Cette région comprend Belo Horizonte, Sao Paulo et Porto Alegre.

Dans cette région, l’hiver reste particulier, de juin à septembre, avec parfois du vent, du froid et de la pluie. Néanmoins, le climat demeure doux pour les personnes venant de la France. Il est rare que les températures atteignent des points de congélation pendant la nuit. La partie la plus froide se situe à l’intérieur du Rio Grande do Sul à l’extrême Sud du pays, mais même là-bas, on profite de beaucoup de jours chauds et ensoleillés en hiver et l’été reste chaud. Il ne neige que très occasionnellement dans les hautes terres du centre de Santa Catarina.

Le Brésil a longtemps été qualifié de “Civilisation du crabe”, et pour cause, la majorité de la population vit sur ou à proximité de la côte. 7 000 km de côte avec un climat exceptionnellement bon. Du Paraná à l’équateur, tout est soumis à un climat tropical chaud. Il y a un “hiver” où les jours restent nuageux et où la température peut descendre en dessous de 25 °C et une saison de pluies avec des averses tropicales suffisamment fortes.

À Rio et dans le sud du pays, les pluies durent d’octobre à janvier. Dans le Nord-est, elles arrivent beaucoup plus tôt et durent environ 3 mois à partir d’avril à Fortaleza et à Salvador, et à partir de mai pour Recife. Même en hiver, le temps reste ensoleillé la plupart du temps, les pluies tombant généralement en rafales intenses, mais sur une courte durée.

L’Amazonie souffre du stéréotype de jungle humide avec de constantes pluies, mais une grande partie de la région bénéficie d’une saison sèche distincte qui s’allonge chaque année dans les zones déboisées. La saison des pluies y commence en décembre et les fortes précipitations sont enregistrées entre mars et mai.

  • La meilleure saison pour visiter Rio de Janeiro

C’est essentiellement l’été toute l’année à Rio. La température moyenne en journée en hiver est de 27 °C. On peut s’y rendre à tout moment pour s’imprégner de la ferveur des plages brésiliennes.

  • La meilleure saison pour visiter Foz do Iguaçu

Le parc national tropical d’Iguaçu, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, offre des degrés d’humidité variables toute l’année, l’été (de décembre à mars) étant le plus humide. Étrangement, c’est aussi la saison des pluies. Ce qui crée un effet positif. La fin du mois de mars et le mois d’avril constitue une bonne période pour visiter le parc, avec moins d’averses, tout comme les mois d’août et de septembre.

  • La meilleure saison pour visiter Sao Paulo

La plus grande jungle urbaine du Brésil, Sao Paulo, reste saisonnière, contrairement à Rio de Janeiro. Connue sous le nom de Sampa, cette ville de l’hémisphère sud, située légèrement à l’intérieur des terres est plus agréable au printemps et en automne, bien qu’il pleuve moins entre avril et août. Les meilleurs mois se situent entre mai et octobre.

Ce qu’il faut retenir : Au Brésil, l’été se déroule de décembre à mars et l’hiver, de juin à septembre. La chaleur et l’humidité augmentent au fur et à mesure qu’on va vers le Nord.

Le meilleur moment pour observer la faune et la flore au Brésil

Si vous vous rendez au Pantanal, la meilleure période est la saison sèche entre mai et septembre. Si vous aimez observer les oiseaux, le meilleur moment pour s’y rendre est entre en juillet et septembre lorsque le niveau de l’eau a remonté et que l’herbe devient visible à travers le marais. Pour avoir la chance de voir un jaguar, rendez-vous au Pantanal entre juin et août.

La saison des pluies se situe entre novembre et avril. Les pluies y sont humides et les zones humides tiennent leur réputation. Cependant, entre les vastes étendues d’eau se trouvent des groupes d’îles qui abritent la faune et la flore et qui peuvent offrir une belle perspective unique pour l’observation de la nature. Le Pantanal connaît les plus fortes pluies entre février et mars et les déplacements deviennent un défi détrempé et épuisant.

La saison la plus chaude dans le Pantanal se situe entre décembre et février, lorsque la température peut atteindre 40 °C et que les moustiques arrivent par essaims. Les hôtels et auberges ont tendance à fermer pendant cette période.

Pour un voyage en Amazonie, il faut s’y rendre en mai ou en juin, période qui se situe entre la saison des pluies et la saison sèche. Pendant ces deux mois, les niveaux d’eau sont à leur maximum. Cela permet de faire une excursion en bateau sur les rivières gonflées à travers la forêt tropicale. La saison sèche est également une bonne option pour un temps agréable et des possibilités de randonnée.

Pour l’observation des baleines, descendez vers le sud de Santa Catarina entre juillet et novembre. À cette période, les grosses baleines comme la baleine à bosse migrent pour s’accoupler et mettre bas. L’endroit idéal pour les observer reste la Praia do Rosa à Florianópolis.

Quand partir au Brésil pour la fête et le plaisir ?

Au Brésil, on peut s’amuser toute l’année. Mais pour des moments inoubliables, visitez ce pays au jour du réveillon ou pendant le carnaval, la plus grande attraction du Brésil. Ce dernier a généralement lieu entre février et mars. Les deux villes à visiter absolument pendant ces périodes sont Rio de Janeiro, Recife, Olinda ou Salvador.

  • Rio de Janeiro

Le carnaval y a lieu 40 jours avant la pâque. C’est alors que les trottoirs noirs, blancs et rouges de Copacabana et d’autres quartiers sont remplis de blocos. Dirigez-vous vers les plages de Leblon, Ipanema et Copacabana pour en profiter.

  • Sao Paulo

La méga-métropole de 12 millions d’habitants reste vivante toute l’année. Elle organise son propre carnaval et l’un des plus grands défilés LGBT du monde s’y déroule en mai ou juin. La ville accueille également un grand prix de Formule 1.

La ville de Blumenau accueille aussi le plus grand rassemblement d’Oktoberfest, une fête de la bière à l’allemande.

Quelles activités faire au Brésil ?

Le Brésil est l’une des rares destinations de la planète qui peut satisfaire tout type de voyageur.

  • Visite de musées et patrimoines

La statue du Christ Rédempteur et le Théâtre municipal constituent des attractions de Rio. À Brasília, la cathédrale de la ville offre une architecture moderne et le Mémorial dos Povos Indigenas vous ramène dans les cultures indigènes.

  • Le sport

Ilha Grande accueille les plus grands surfeurs et l’archipel de Fernando de Noronha reste parfait pour les plongées marines.

  • Les sorties nocturnes

Le Brésil reste une référence en matière de vie nocturne. Les nuits sont rythmées par la samba et plein d’autres activités.

  • Plages et baignades

L’une des premières attractions du pays. Les plages ensoleillées de Copacabana ou de Fernando de Noronha sont toujours noires de monde.

  • Paysages et Nature

L’Amazonie, les marais de Pantanal, les chutes d’Iguaçu… Le Brésil a de quoi vous faire rêver.

  • Aventure

Le parc de l’État de Jalapao demeure sur le radar des amoureux de l’aventure. Connu pour ses dunes d’un orange profond, ses rivières déchaînées et ses cascades, c’est un excellent exemple de nature sauvage qui satisfait tout visiteur intrépide.

Vous voilà parfaitement informé pour partir au Brésil au bon moment. Faites vos valises.