Comment enlever un kyste ?

Tackk.com » Santé » Comment enlever un kyste ?

Le kyste est une cavité pathologique située dans un organe ou dans un tissu, contenant une substance liquide, molle ou plus rarement solide et limitée par une paroi qui lui est propre. La majorité des kystes ne peuvent pas engendrer un cancer, mais peuvent au contraire, permettre le dysfonctionnement d’un organe et être à l’origine de graves douleurs. Le kyste n’est pas éternel au corps humain. Il peut être enlevé. Pour cela, il existe des techniques qui peuvent faciliter cette tâche. Nous les verrons en fonction des types de kystes.

Comment enlever le kyste selon son type ?

Nous ne pouvons pas parler du traitement de kyste sans passer par ses types et de l’endroit où ils se trouvent ou présentent leurs symptômes dans le corps. Ainsi, nous avons :

Le kyste pilonidal

Pour l’enlever, le médecin fait recours à une incision pour le drainer après une anesthésie sur la partie concernée. Une ablation est également envisageable si et seulement si le kyste présente la persistance d’une infection ou l’apparition des fistules.

Le kyste de la peau

L’enlèvement ici se fait par drainage lorsqu’il est gonflé. Si vous devez passer par l’anesthésie locale, vous devrez pratiquer une incision pour vider le contenu du kyste ou de sa paroi. Cela permettra d’éviter une possible réapparition. Notez qu’en cas d’abcès, le drainage est primordial.

Le kyste au sein

Généralement, ce type de kyste n’appelle aucun traitement s’il n’est pas une menace pouvant donner la voie au cancer. Dans ce cas, le médecin devra juste vérifier par une échographie du sein la situation. Par contre, si vous optez pour un traitement, le médecin usera d’une aiguille fine pour extraire le liquide contenu dans le kyste. Cette opération effacera facilement le kyste malgré la douleur subite. De même, une chirurgie réparatrice est une option dans ce cas.

Le kyste du poignet

S’il s’avère douloureux, vous devrez user d’une glace que vous allez appliquer au poignet pour soulager la douleur. Une fois la douleur passée, une ponction est possible pour retirer le liquide du kyste. Cependant, cette méthode ne permet pas de taire le kyste. Dans ce cas, une chirurgie peut être nécessaire.

Le kyste du genou

Il est associé au kyste poplité et se guérit généralement de manière spontanée sans aucun traitement reçu. Toutefois, s’il est très volumineux, une ponction à l’aide d’une échographie est nécessaire. Une autre option est de réduire l’inflammation en injectant de la cortisone dans le genou. Le traitement chirurgical n’est pas conseillé ici afin d’éviter les risques de récidive.

Le kyste de la glande de Bartholin

Si vous ressentez la douleur, vous pouvez presser à l’aide d’un linge et de l’eau tiède, la partie atteinte. Il faudra opter pour une incision pour terminer l’écoulement du pus en cas des symptômes tels que :

  • des rougeurs,
  • de la fièvre,
  • ou si le kyste suinte du pus

Le médecin pourra ensuite prescrire des antibiotiques pour éliminer les microbes à l’origine du pus.

Le kyste spermatique

Ils ne causent le plus souvent pas de douleurs ni de complications et ne disparaissent pas toujours par eux-mêmes. Toutefois, la douleur peut survenir s’ils atteignent une certaine taille. Dans ce cas, vous devrez prendre des anti-inflammatoires. En cas de douleur intense, la chirurgie est nécessaire afin de retirer soit le kyste sur l’épididyme ou de retirer le liquide séjournant dans le kyste. Cependant, ce genre d’opération peut avoir des répercussions sur votre fertilité. C’est pour cela que la chirurgie est recommandée seulement chez les hommes ayant passé l’âge de la fertilité.

Le kyste des ovaires

Pour l’enlever, on tient compte de plusieurs facteurs tels que :

  • l’âge,
  • la taille,
  • et les symptômes.

Il est vrai que la plupart ne requièrent pas d’intervention, mais la rupture du kyste peut entraîner des douleurs. Ainsi, une pilule contraceptive est envisageable pour réduire le risque de développement des kystes lors des cycles menstruels. En cas d’augmentation du volume, une chirurgie est nécessaire pour l’extraire. Il peut être enlevé sans endommager l’ovaire. Par contre s’il est cancéreux, les deux ovaires et l’utérus devront être retirés.

Le kyste aux reins

Ce type de kyste ne présente pas toujours de symptômes et le traitement n’est pas urgent, mais un suivi est recommandé pour vérifier son évolution. Quand le kyste présente des symptômes, le médecin fait recours au drainage en insérant une aiguille dans la peau. Si le kyste cause une insuffisance rénale, le patient devra être traité par dialyse.

Précautions

Avoir un kyste n’est pas une fatalité. Dites-vous que vous faites face à une infection comme les autres. Si vous vous mettez dans tous vos états, vous risquez d’alerter votre corps et de vous placer dans un état de stress qui ne sera pas bénéfique pour le traitement et la guérison de votre kyste. De plus, tous les kystes ne sont pas dangereux. Ainsi, si vous en avez, veuillez l’identifier par les types cités plus haut afin de trouver des traitements appropriés et d’intervenir rapidement pour éviter que votre situation ne s’aggrave.