Comment différencier une fausse couche et les règles ?

Tackk.com » Santé » Comment différencier une fausse couche et les règles ?

Fausse couche ou règles ? C’est la question qui reste la plupart du temps, sans réponse.

En effet, de nombreuses femmes peinent encore à les distinguer.

Face à des symptômes parfois très similaires et identiques, il est très difficile de statuer sur la question.

Toutefois, grâce à l’évolution de la science, il est désormais possible de faire la différence entre une fausse couche et les règles. Parcourons ensemble dans cet article, les différents éléments pouvant nous permettre de les reconnaître et les différencier.

Fausse couche et règles : ce qu’il faut savoir

Pour faire la différence entre une fausse couche et les règles, il est important de bien comprendre chacune des notions.

Définition des règles

Les règles se définissent comme un phénomène physiologique qui apparaît chez la femme à l’âge de la puberté. Ce phénomène physiologique est marqué par l’apparition et l’écoulement de sang. En effet, cet écoulement de sang est le résultat de l’évacuation de la muqueuse utérine. La muqueuse utérine est tout simplement le nid que prépare l’organe de reproduction féminine pour accueillir l’œuf fécondé lorsqu’il y a ovulation.

De ce fait, les règles se renouvelleront chaque mois tant qu’il n’y a pas de fécondation (fusion entre l’ovule et le spermatozoïde). Les signes des règles sont assez distinctifs. Apparaissant la plupart du temps en début ou en fin de mois. Notons qu’en fonction, des cycles menstruels, les règles peuvent durer de trois à sept jours. Un écoulement important de sang est visible du premier au troisième jour. À partir du quatrième jour, vous remarquerez une diminution du flux sanguin. Ce sera la fin des règles.

Définition d’une fausse couche

​​​​​​Elle est aussi appelée, Interruption de grossesse. On parle même d’interruption spontanée. Une fausse couche survient généralement avant la 20e semaine de grossesse ou encore avant le cinquième mois de la grossesse. Les causes de fausses couches sont majeures. Elles peuvent aller du déficit physique au comportement à risques. C’est-à-dire qu’une femme peut avoir des problèmes de santé empêchant son corps à pouvoir garder en vie le fœtus. Tandis que pour d’autres, c’est le fait de consommer pendant la grossesse : l’alcool ou des substances illicites (drogues, alcool, etc.) qui suscitent une interruption de grossesse.

On parle aussi d’avortement spontané. Les signes d’une fausse couche sont parfois similaires aux règles que connaissent toutes les femmes. Toutefois, des paramètres assez distinctifs permettent de comprendre qu’une fausse couche est bien différente des règles. Ainsi, retenons que les règles sont des faits complètement normaux, tandis que les fausses couches sont des situations malheureuses qui relèvent d’un dysfonctionnement physiologique ou d’une conséquence d’un comportement à risque pendant la grossesse.

Il est désormais important de savoir avec précision ce qu’est une grossesse.

Une grossesse est simplement une fécondation réussie. Ainsi, un début de grossesse marque la fin des règles chez beaucoup de femmes. De ce fait, après que vous avez constaté une absence prolongée de façon anormale de vos règles, vous pouvez bien entendu, effectuer des tests de grossesse pour vérifier votre état. Si la grossesse est confirmée et qu’après des semaines, vous constatez des saignements abondants, pouvant durer aussi plus d’une semaine, il pourrait bien s’agir d’une fausse couche. Dans ce cas, une consultation immédiate d’un gynécologue est recommandée. Voyons à présent, comment différencier concrètement les règles d’une fausse couche.

La différence entre les règles et une fausse couche

Distinguer les règles d’une fausse couche n’est pas toujours une partie de plaisir. Toutefois, avec ces détails symptomatiques, vous avez désormais la possibilité de savoir s’il s’agit des règles ou d’une fausse couche. Pour cela, soyez attentifs à ces différents signes. Au niveau des règles, nous avons :

  • les crampes et fatigues intenses,
  • les maux de tête,
  • les seins douloureux,
  • les sautes d’humeur,
  • les écoulements sanguins réguliers (généralement vif en début de règle).

En ce qui concerne les fausses couches, vous pourrez constater des saignements abondants et ininterrompus de sang pouvant être brunâtres avec l’apparition des caillots sanguins. Vous pouvez également avoir des douleurs intenses au niveau de l’abdomen et des muscles pelviens. Des contractions intenses au niveau de l’utérus, ainsi qu’un arrêt des symptômes de grossesse tels que les nausées, les vomissements ou encore les douleurs mammaires peuvent aussi survenir.

Ces signes semblent similaires aux règles menstruelles. Toutefois certaines particularités sont à distinguer au niveau du flux sanguin lors de l’écoulement. Et surtout, faites attention aux signes de grossesse qui disparaissent. Pour différencier une règle d’une fausse couche, il faudrait désormais analyser et remarquer la date de vos dernières règles. Celle-ci marque le début de grossesse.

Cela veut dire qu’il n’y a plus de règles pendant la grossesse. Ainsi, si vous constatez un saignement autour de la 20e semaine d’aménorrhée (absence de règles), il faudrait immédiatement voir un médecin. Il s’agirait sans doute d’une fausse couche.