Comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal ?

Tackk.com » Santé » Grossesse » Comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal ?

Au titre des méthodes de contraception les plus utilisées par les femmes figure le stérilet hormonal. Encore appelé Système intra-utérin (SIU), le stérilet hormonal est un dispositif de 3 cm environ en forme de T qui distille à l’intérieur de l’utérus un progestatif (le lévonorgestrel). Bien que considéré comme plus fiable que son homologue en cuivre, le stérilet hormonal ne préserve pas entièrement du risque de grossesse. Si vous êtes actuellement sous stérilet hormonal, cet article vous renseignera au mieux sur les symptômes d’une grossesse surprise.

Comment fonctionne le stérilet hormonal ?

Contrairement au stérilet en cuivre dont la fonction est d’empêcher l’ovulation, le stérilet hormonal a une action plus considérable sur le fonctionnement de l’appareil reproducteur de la femme. Plus concrètement, ce stérilet a une triple action contraceptive.

  • Il épaissit la glaire cervicale, ralentissant de ce fait la progression des spermatozoïdes.
  • Il affine l’endomètre, empêchant par là une éventuelle nidation.
  • Il diminue la mobilité des spermatozoïdes.

Comme constaté, son action impacte considérablement le fonctionnement de l’organe reproducteur sans pour autant empêcher l’ovulation. Cependant, l’affinement de l’endomètre a pour effet de réduire considérablement la durée et la quantité du sang expulsé au cours des règles. D’ailleurs, après quelques mois d’utilisation, 1 femme sur 5 voit ses règles disparaître. Il est important de préciser que le stérilet ne protège absolument pas des infections et maladies sexuellement transmissibles.

L’apparition d’une grossesse est-elle signe de faible fiabilité ?

La contraception par stérilet hormonal est l’une des plus fiables qui soient. Les statistiques le disent 40 fois plus efficace que la pilule contraceptive et tout aussi plus performante que le stérilet en cuivre. Toutefois, le risque zéro grossesse n’existe pas même pas avec ce dispositif. De sorte que même sous stérilet hormonal, une femme peut contracter une grossesse.

Toutefois, de la survenue d’une grossesse il ne doit pas être déduit une défaillance du mécanisme de contraception. Cela dans la mesure où, chaque organisme étant unique, il arrive que l’utérus expulse le stérilet et que certaines zones ne soient pas suffisamment protégées. Ces failles, bien que minimes (environ une grossesse sur mille), peuvent survenir, prenant au dépourvu la future maman et son gynécologue.

Comment détecter une grossesse sous stérilet hormonal ?

A priori, il n’existe pas de symptômes spécifiques à une grossesse contractée sous stérilet hormonal. La future maman ressentira de ce fait les signes avant-coureurs classiques de la grossesse à savoir :

  • des nausées matinales
  • de la perte d’appétit
  • des tensions dans les seins
  • une gêne abdominale
  • des douleurs lombaires, etc.

Il peut également arriver que les premières semaines de la grossesse se déroulent sans symptômes. Dans ce cas, la détection sera très difficile d’autant plus que l’usage du stérilet hormonal entraîne une aménorrhée. L’absence de règles n’alarmera donc pas sur la présence d’un embryon. Dans ce cas, le diagnostic ne pourra être établi que par un gynécologue, au cours d’un examen de routine.

Une grossesse sous stérilet hormonal comporte-t-elle de risques ?

La réponse est malheureusement affirmative. Déjà, il est à noter que dans les cas de grossesse sous stérilet, une proportion importante se développe en dehors de l’utérus. Cela représente un risque important pour la mère, mais également pour le bébé. D’ailleurs, les statistiques démontrent que les risques de grossesses extra-utérines sont plus importants chez les femmes portant un stérilet que chez celles qui n’en portent pas.

Outre cela, contracter une grossesse sous stérilet hormonal peut entraîner, entre autres, une fausse couche, une rupture prématurée de la poche des eaux ou encore une infection de cette dernière. En raison, des complications qui peuvent subvenir dans ce contexte, il est systématiquement procédé au retrait du stérilet dès que la présence d’une grossesse est confirmée par une échographie.

Comment prévenir une grossesse sous stérilet hormonal ?

Il est fait recours à la contraception en général et au stérilet hormonal en particulier pour éviter tout risque de grossesse. Compte tenu, du fait que le risque n’est pas nul, il serait judicieux d’avoir de bons réflexes afin de prévenir au maximum l’apparition d’une grossesse.

Ainsi, à la suite de l’installation du stérilet, il est recommandé de prendre à cœur les visites chez le gynécologue afin que ce dernier vérifie périodiquement le positionnement du dispositif. Ce suivi médical fréquent permettra également de prévenir les complications gynécologiques éventuelles telles l’apparition de kystes ovariens, les perforations utérines, ou encore les infections bactériennes.