Combien coûte une prise de sang ?

Tackk.com » Santé » Combien coûte une prise de sang ?

La prise de sang est un acte médical qui consiste à prélever le sang d'une personne (patient). Elle peut se faire avec ou sans prescription médicale. L'acte permet, en effet, de réaliser divers examens médicaux. Très souvent effectuée par les professionnels de santé, la prise de sang se fait moyennant un coût. Si vous envisagez de faire une prise de sang, il est important d'avoir une idée des différents tarifs fixés, de même que les taux de prises en charge relatifs à une prise de sang. Ceci est important si vous avez souscrit à une mutuelle ou à une assurance maladie. Plus de précisions dans cet article.

Comment se fait une prise de sang ?

La prise de sang intervient souvent dans un contexte de besoins médicaux, car elle permet d'apporter plus de lumière sur l'état de santé grâce aux analyses de sang. Le prélèvement sanguin peut se faire à partir d'un vaisseau sanguin, d'une artère ou d'un capillaire.

La personne à prélever rempli un formulaire et selon l'analyse, peut être à jeun ou non. À l'aide d'une aiguille et d'un pansement, le professionnel de santé effectue la prise de sang. Étant donné que le prélèvement sanguin est un acte délicat, il faut des praticiens qualifiés pour le faire. Ainsi, sont habilités à faire une prise de sang : les infirmiers, médecins, sagefemme, techniciens de laboratoire, biologistes médicaux.

Quels sont les tarifs réglementaires d'une prise de sang ?

Le coût d'une prise de sang dépend de plusieurs facteurs. Selon que vous ayez souscrit à une mutuelle, assurance maladie ou non, le coût du prélèvement sanguin varie. De même, les prises de sang à domicile, ou celles ne relevant pas d'une prescription médicale (ordonnance) ont également un coût qui dépend des tarifs en vigueur.

Par ailleurs, le type d'analyse à effectuer sur l'échantillon de sang prélevé est un facteur déterminant du coût de la prise de sang. En outre, il est important de notifier que si vous n'avez souscrit à aucune assurance maladie ou mutuelle, vous ne bénéficierez d'aucune indemnisation, et vous payerez le coût appliqué par les laboratoires d'analyses.

La tarification de la prise de sang se fait en fonction de la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale (NABM). Le NABM est un texte adopté (réglementaire) qui régit l'ensemble des actes, émoluments et services de biologie médicale indemnisables par les services d'assurance maladie.

L'unité de calcul du coût de chaque prestation de biologie médicale est exprimée par la lettre B. De manière pratique, comment se fait alors le calcul ? Pour effectuer le calcul, c'est assez simple. Il faut juste tenir compte de certains paramètres comme :

  • la valeur de la lettre B qui est de 0,27 €,
  • les coefficients des divers actes définis par la NABM,
  • le coût de la prise de sang définit par le laboratoire d'analyse.

Ensuite, il vous suffit de multiplier le coefficient de l'acte que vous souhaitez effectuer (prise de sang + analyse sous-jacente) par la lettre B.

Pour mieux illustrer cette formule, prenons le cas d'une prise de sang pour dépister l'hépatite B. Le coefficient attribué à cet examen est 45. Pour obtenir le prix, il revient de faire : 45 × 0,27 €= 12,15 €. C'est ce même principe de calcul qu'il faut adopter pour les autres types de prise de sang.

À cela, s'ajoutent d'autres paramètres importants à prendre en compte. Il s'agit de certains prix additionnels qui s'appliquent dans des cas particuliers :

  • prélèvement ayant lieu en week-end et jours fériés
  • forfait de déplacement pour les prélèvements à domicile (2,50 €)
  • prise de sang sur les enfants
  • forfait de sécurité pour les échantillons à risque (code B5)
  • forfait de prise en charge avant analyse de la personne à traiter : (code B13).

Pour mieux vous approprier les coefficients/codes des actes de biologie médicale, vous pouvez consulter le Tableau National de Biologie (TNB).

Quels sont les taux d'indemnisation relatifs à une prise de sang ?

Si lors d'un examen, vous avez payé les frais d'une prise de sang en étant sous une couverture médicale, il est normal que votre assurance vous rembourse en fonction de ses taux en vigueur. Par ailleurs, sans ordonnance médicale, vous ne pourrez pas bénéficier d'un remboursement. Pour ce qui est des mutuelles, les laboratoires d'analyses se font généralement payer au niveau des Caisses Primaires d'Assurance Maladie (CPAM), ce qui dispense les patients de débourser de l'argent.

Pour le remboursement proprement dit, le taux d'indemnisation dépend du type de protection sociale dont vous bénéficiez, et varie de 0 à 100 %. Dans le même ordre d'idée, les examens sanguins qui ne figurent pas dans la NABM ne sont pas indemnisés.