Assurance jeune conducteur : comment réussir son choix ?

Tackk.com » Assurance » Assurance jeune conducteur : comment réussir son choix ?

Choisir son assurance auto en tant que jeune se révèle indispensable lorsque l’on s’aventure à acquérir sa première voiture. En effet, après l’obtention de son permis de conduire vient la souscription à une assurance qui convient le mieux à son profil. Si le coût d’un contrat d’assurance peut s’avérer assez élevé sur les 3 premières années, il existe des astuces pour mieux économiser. Découvrez dans ce guide complet, différentes solutions pour peaufiner votre choix.

Tenir compte du prix du contrat d'assurance

Le type du véhicule demeure l'un des éléments déterminant dans la procédure de tarification des assureurs. En dehors du profil du jeune conducteur, la compagnie fixera le montant du contrat d’assurance auto selon la voiture concernée. Dans cette optique, différents facteurs sont pris en compte : la marque, l’âge du véhicule, le prix d’acquisition, ou encore sa puissance.

Si vous êtes un conducteur novice, opter pour une voiture d’occasion de faible valeur vous permet de réduire le coût de l’assurance. Bien évidemment, les dépenses de réparations seront moindres, ce qui constitue un atout dans le contrat d’assurance du jeune conducteur. Le principe reste valable en ce qui concerne la motorisation de la voiture. Il serait préférable d'opter une voiture d’une faible puissance.

L'autre facteur important qui influe sur le prix de l'assurance est le niveau de couverture. L'idéal est de vous orienter vers une assurance jeune conducteur non seulement moins coûteuse mais offrant également le minimum de couverture nécessaire pour vos besoins.

Par ailleurs, l’impact de la somme de l’assurance diffère aussi selon qu’il s’agit d’un cursus d'apprentissage classique avec des cours par moniteur ou d’un cursus anticipé de la conduite désigné par « conduite accompagnée ».

En effet, avec une conduite accompagnée, votre assureur fera preuve de souplesse dans les négociations du prix de votre assurance jeune conducteur. Il suppose en réalité que vous avez acquis plus d’expérience et que vous êtes soumis à un faible taux de risque d’accident.

Sollicitez les services d’un courtier en assurance auto

Plusieurs paramètres interviennent lorsqu’il s’agit de choisir son assureur en ligne et il n’est pas toujours aisé s'en sortir par rapport au choix. Faire appel à un acteur du marché serait donc une bonne idée. D’abord pour plus de facilité, tournez-vous vers les assureurs qui vous favorisent un accès direct aux garanties désirées. Toutefois, il peut s’avérer compliquer dans ce cas de négocier le prix du contrat et ses garanties.

Par ailleurs, de nombreuses banques proposent de nos jours plusieurs solutions d’assurances. Il vous serait opportun d’y recourir pour bénéficier de plus d’avantages qui sont souvent liés à d’autres opérations. Ces atouts peuvent être conditionnés par exemple par l’ouverture d’un compte bancaire.

Avoir recours à un courtier lors du choix de votre assureur jeune conducteur en ligne vous aidera à mieux analyser les offres. Puisque ce dernier est un prestataire de services indépendant, il ne sera pas influencé par les dispositions commerciales de l’assurance auto. Aussi sera-t-il utile lorsque vous ressentez le besoin de mieux comprendre les termes de votre contrat. Il saura comment vous conseiller et vous orienter pour la prise de meilleures décisions.

Tenez compte du type d’assurance jeune conducteur

Avez-vous opté pour un véhicule de faible valeur ? Dans ce cas, l’idéal serait de vous tourner vers une assurance « au tiers ». Il s’agit d’un type de contrat qui vous offre une couverture pour l’ensemble des garanties obligatoires pour accéder à la route. La garantie responsabilité civile en est la principale. Toutefois, vous serez moins couvert comparativement à une assurance « tous risques ». Les franchises seront également moins élevées alors que le contrat présentera des clauses plus intéressantes financièrement.

Par ailleurs, en plus des garanties ordinaires offertes par une assurance tout risque, vous avez la possibilité de négocier des garanties supplémentaires. Ces dernières pourront couvrir le vol, les dommages corporels du conducteur et le bris de glace.

De plus, certaines agences d’assurances ont mis en place des assurances spécifiques en faveur des jeunes conducteurs. Celles-ci offrent différentes options, dont les stages de perfectionnement, de même que des suivis théoriques et pratiques.

En outre, pour obtenir quelques réductions auprès de votre assureur, essayez d’ajuster le montant des franchises selon les garanties offertes. Il pourrait être opportun d’opter pour une augmentation de la valeur de certaines franchises tout en diminuant le prix d’autres. En bref, un contrat « sur-mesure » obtenu auprès d’une compagnie d’assurance est sous-tendu par un rapport gagnant-gagnant.

Au cas où le jeune conducteur novice ferait un usage occasionnel de son véhicule, la formule de l’assurance lui conférerait des atouts très intéressants. Le tarif de l’assurance sera déterminé en fonction de la distance parcourue par le conducteur.

Une autre option bénéfique est de se déclarer conducteur secondaire. En effet, cette alternative présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Les premiers sont relatifs à une possibilité de constitution d’un capital bonus/malus et la prise en compte de l’expérience. En revanche, le principal inconvénient est que le véhicule doit être utilisé à titre exceptionnel.

Comparez les différents contrats

Il est possible de bénéficier des tarifs préférentiels lorsque plusieurs membres d’une famille sont cocontractants avec le même assureur. Comme constat, la majorité des jeunes se tournent vers les compagnies d’assurances de leurs parents au moment d’assurer leur voiture. Ces procédures sont favorisées par la préexistence d’une relation qui ne garantit pas néanmoins un meilleur contrat sur le plan tarifaire.

Pour vous assurer du bon rapport prix/garanties/services, n’hésitez pas à recourir à un comparateur en ligne. Celui-ci vous aidera à visualiser la majeure partie du marché en peu de temps. Il vous suffira de fournir les informations sur votre profil de jeune conducteur et de définir les garanties désirées. Vous obtiendrez le devis convenable à votre profil.

En considérant tous les éléments, les compagnies d’assurances estiment que le taux de risque s’avère élevé pour les jeunes conducteurs. Ainsi, pour compenser ce risque, elles proposent une « sur surprime » réglementée par le code des assurances. Elle est applicable aux conducteurs ayant obtenu leur permis de conduire dans une période de moins de 3 ans ou qui n’ont jamais conclu un contrat d’assurance. Dans ce dernier cas, le futur assuré sera soumis à la surprime quand bien même il présentera un permis de conduire datant de plus de 3 ans.

Il faut noter que le montant baisse chaque année tant que vous n’êtes pas responsable d’un accident. Dans la première année, vous serez soumis à une majoration maximale de 100 %, 50 % pour la deuxième année et un taux de 25 % durant la troisième année.

En définitive, réussir le choix de son assurance jeune conducteur, c'est opter pour un choix qui répond à ses besoins de couvertures et qui n'est pas onéreux. Vérifiez donc les conditions proposées par l'assureur avant toute signature de contrat.