Comment arrêter la lymphe de couler ?

Tackk.com » Santé » Comment arrêter la lymphe de couler ?

Le système lymphatique est aussi important pour l’organisme humain que l’est le système cardio-vasculaire. Cependant, tant que nous ne souffrons pas d’affections lymphatiques, nous ne nous en soucions guère. Par contre, lorsqu’il est altéré et que la lymphe en vient à couler nous nous affolons. Comment mettre un terme à l’écoulement de la lymphe ? Nous répondons à cette question dans le présent article.

La lymphe

Le système lymphatique peut être assimilé à un système d’élimination de déchets dangereux. Il recouvre l’organisme entier comme un filet et se situe le long des vaisseaux sanguins. Il transporte chaque jour, près de quatre litres de lymphes purifiées dans la circulation sanguine. C’est le drainage lymphatique. Il faut dire que la lymphe est du sang dépourvu de globules rouges. C’est la raison pour laquelle elle a une couleur jaunâtre. Elle contient :

  • des globules blancs,
  • des protéines,
  • de la graisse,
  • et des déchets.

Si par de malheureuses circonstances, le trajet de la lymphe est interrompu ou altéré, vous pouvez souffrir d’un lymphœdème. Il existe deux sortes de lymphœdèmes : le lymphœdème primaire et le lymphœdème secondaire. Dans le premier cas, il s’agit d’une anomalie congénitale. Dans le deuxième cas par contre, son apparition n’est pas anodine. Il se remarque par l’évolution des symptômes.

Tout d’abord, les vaisseaux lymphatiques sont atteints, mais il n’y a pas de manifestation, car il n’y a pas de gonflement visible. Ensuite, on remarque l’apparition de l’œdème. Seulement cette apparition n’est pas vraiment définitive, car elle disparaît si le membre affecté est surélevé. Un peu plus tard survient l’apparition définitive de l’œdème. Il se voit clairement. On distingue par la suite de multiples gonflements cutanés. Il peut s’agir de petites ampoules, de modification cutanée ou alors d’un gonflement total du membre atteint. On parle dans ce cas d’éléphantiasis. S’ensuit alors la phase critique qui est celle de l’écoulement de la lymphe.

Il est recommandé de vous rendre chez un médecin avant même que la lymphe se mette à couler. Cependant même lorsqu’elle se met à couler il existe des solutions pour mettre un terme à l’écoulement.

La décongestion des membres atteints

C’est la première phase pour arrêter l’écoulement de la lymphe. La méthode la plus usuelle est la physiothérapie complexe décongestive. Son rôle est de réduire le volume du lymphœdème. Il faut commencer par nettoyer et soigner les zones de votre corps qui sont atteintes. Le thérapeute devra alors effectuer un drainage lymphatique manuel, pour ensuite appliquer immédiatement après un bandage de compression. Il est important de faire beaucoup de mouvements après le drainage lymphatique manuel surtout lorsque le bandage de compression est mis en place. C’est pourquoi il vous sera proposé des mouvements de gymnastique.

Au cours de cette thérapie, les maladies de la peau sont soigneusement traitées. Si elles surviennent, elles peuvent endommager encore une fois les vaisseaux lymphatiques et provoquer d’autres écoulements. C’est en fonction des prescriptions de votre thérapeute que vous devez choisir vos produits d’hygiène et de soins. Les plus adaptés à votre situation sont indubitablement les produits et les crèmes au pH neutre.

La physiothérapie est subdivisée en deux étapes. La première dure au maximum pendant six semaines. La durée de la deuxième étape est propre à chaque individu. Elle dépend du succès de la décongestion, mais aussi du système immunitaire de l’organisme.

Les systèmes de compressions

Ils font intégralement partie de l’étape de l’entretien qui conduit à l’arrêt de l’écoulement de la lymphe et aussi à une guérison probable. Les systèmes les plus employés sont les systèmes de compression tricotée à plat. Leur rôle est d’exercer une pression constante sur le bras ou sur la jambe au cours de l’étape de l’entretien. Vous devez veiller à ce qu’elles ne s’enfoncent pas dans les plis de votre peau au risque de provoquer une constriction.

Il faut obligatoirement porter le système de compression, et ce, de façon régulière. Ce n’est qu’ainsi que l’œdème ne s’étendra pas et ne coulera pas non plus. Selon la gravité de votre cas, votre médecin traitant peut décider de vous prescrire des médicaments pour traiter l’œdème. Il faut retenir que cette affection ne se guérit pas totalement. Les personnes qui en souffrent sont tenues de vivre au quotidien avec des systèmes de compression. Elles peuvent même décider d’opter pour les méthodes modernes qui voient le jour.

Si vous constatez sur votre corps des gonflements, rendez-vous vite chez un médecin et si cette théorie se confirme demandez à voir un spécialiste. Il peut s’agir d’un phlébologue ou encore d’un lymphologue. Ce dernier vous prescrira un traitement adéquat et vous pourrez sans aucune difficulté continuer de mener une vie saine en prenant les précautions adéquates.