Vêtements de bébé : quelles sont les matières à éviter ?

Tackk.com » Santé » Grossesse » Vêtements de bébé : quelles sont les matières à éviter ?

La peau d'un nourrisson est délicate, douce et surtout, très fine et fragile. Elle doit donc faire l'objet d'une attention particulière notamment sur le plan vestimentaire. Bébé pourra porter des vêtements certes, mais en tant que parents, vous devrez éviter que certaines matières touchent sa peau. Quelles sont-elles ? Découvrons-le !

Le nylon

Il est courant d'entendre certaines mamans vanter les mérites des vêtements en nylon de leur bébé. Cela est sans se douter des inconvénients que ceux-ci pourraient avoir sur la peau de l'enfant.

En effet, même si le nylon est connu pour ne pas se froisser et pour sécher très rapidement, il reste une matière synthétique. Il ne provient pas de matières naturelles, mais plutôt de matières plastiques. Il empêchera par conséquent la peau de bébé de respirer convenablement. Le nylon retient les odeurs, notamment les odeurs de transpiration. Il devient encore plus dangereux lorsque bébé le porte en temps de chaleur.

Le polyester

Il est vrai que comme le nylon, le polyester tient au chaud lorsqu'il fait froid. Son toucher est beaucoup plus doux, mais comme cette autre matière synthétique, il fait transpirer et n'absorbe pas du tout l'humidité. Aussi, il n'est pas une matière noble.

Le polyester est polluant, il est une combinaison d'éthylène glycol et d'acide téréphtalique. Lorsque vous portez un vêtement en polyester à votre bébé, vous le soumettez à une situation des plus inconfortables. Il n'est pas à son aise et il peut même développer des allergies à cause de la fragilité de sa peau.

Le polyester est aussi très inflammable. Lorsqu'il le porte, bébé ne doit donc pas être exposé à une source de chaleur.

Le cuir et le similicuir

Le cuir est une matière textile qui est obtenue après le tannage de peaux d'animaux. Ces dernières sont plongées dans de grandes cuves contenant du tanin, ce qui les rend beaucoup plus souples et aptes à être manipulées. Le tanin contient cependant du chrome VI, toxique pour la santé.

Le cuir est certes une très belle matière et une matière qui coûte cher, mais il ne convient pas à la peau de bébé. Il ne laisse pas passer l'air et aussi, vu la délicatesse et la fragilité de la peau du nouveau-né, l'organisme de celui-ci pourrait déclencher une allergie en cas de contact avec ce textile. Pour les parents qui soutiennent la noble cause des animaux, cette matière n'est d'ailleurs pas en adéquation avec leur vision. Un milliard de bêtes sont en effet mutilées, violentées puis tuées juste pour quelques carrés de textile.

Quant au similicuir, il est beaucoup moins lourd que le cuir, mais il est classé dans la même catégorie que lui. Il est également à éviter pour les vêtements de votre bébé.

L'élasthanne

L'élasthanne est formé de fils à très haute élasticité. Cette matière est souvent utilisée pour la fabrication de jeans, aussi bien pour enfants que pour grands. On en retrouve par conséquent dans les vêtements de bébé : dans les petits jeans et les petites robes.

L'élasthanne n'est pas a priori une matière dangereuse, mais elle est capable d'irriter la peau de certains enfants à peau très sensible. Elle est encore appelée lycra et son inconvénient pour la peau de bébé réside dans son effet collant. Autrement dit, elle colle à la peau de l'enfant lorsque celui-ci transpire.

La fibre polaire

Ce n'est un secret pour personne que la fibre polaire est très plébiscitée et elle est même devenue très tendance pour les vêtements de bébé. D'aucuns mettent en avant sa capacité isolante. Elle entre dans la composition de nombreux vêtements d'hiver pour bébé : les couvertures, les vestes chaudes ou encore les manteaux protecteurs.

Ce que plusieurs personnes oublient cependant, c'est que la fibre polaire est un dérivé du polyester. Elle est d'abord tricotée à partir de celui-ci, avant d'être grattée pour finalement avoir cet aspect duveteux que l'on lui connaît. Elle ne laisse pas non plus passer l'eau, d'autant plus qu'elle est fabriquée avec des bouteilles plastiques.

La fibre polaire deviendra irritante pour bébé si elle est portée en période de chaleur ou si elle est directement mise en contact avec la peau. Il est recommandé ici de toujours porter un autre vêtement à bébé, sous son vêtement fait de fibre polaire.

La laine

Après le coton, la laine est considérée comme la reine des matières pour les vêtements pour bébé. Pourtant, la laine, aussi naturelle soit-elle, peut provoquer des irritations chez certains nouveau-nés. Elle leur picote sur la peau et déclenche des démangeaisons, surtout si elle n'est pas de couleur blanche.

Comme pour la fibre polaire, il n'est pas conseillé de la mettre directement en contact avec la peau de l'enfant, car elle peut même engendrer des poussées d'eczéma. Même si elle est blanche et 100 % naturelle, il faudra toujours lui porter un vêtement avant de l'habiller avec le vêtement fait de laine.

La rayonne

Il n'est pas conseillé de poser directement la rayonne sur la peau de son bébé. Même si elle absorbe parfaitement l'humidité, le processus de production de cette matière fait intervenir plusieurs éléments chimiques dangereux. Ceux-ci peuvent banalement pénétrer la peau de bébé par ses pores et lui être finalement très nocifs. La rayonne est un textile pas cher, elle est utilisée pour concevoir des linges de lit, des chemises pour bébé et des chaussettes.

L'acétate

L'acétate est encore appelé éthanoate en chimie. Dans l'industrie, il sert à produire des vêtements. Il est souvent plus utilisé pour les doublures des manteaux et des vestes des grands et des touts petits. Les vêtements en acétate contiennent aussi du dioxyde de carbone qui peut alors être ingéré par la peau de l'enfant. Ils ne sont par conséquent pas conseillés pour des vêtements de bébé. Le contact direct avec la peau est nuisible et peut causer des inflammations et des rougeurs.

L'acrylique

L'acrylique n'est pas à exclure complètement des matières pour vêtements de bébé. Jusqu'aujourd'hui et contrairement aux matières précédemment citées, sa dangerosité pour la peau de bébé n'a pas encore été démontrée. Le seul inconvénient qu'on pourrait lui reconnaître concerne ses origines pétrochimiques et plastiques, car même en période de chaleur, il ne provoque pas des démangeaisons chez bébé et ne se feutre pas.

Le bambou

Le bambou devient une fibre écologique et naturelle après sa transformation. Avant celle-ci, il était comme du bois râpeux et raide. Les substances entrant dans ce processus pourraient être libérées sur la peau de bébé, une fois qu'un vêtement en bambou lui sera porté. Il s'agit plus explicitement de l'acide sulfurique, de l'hydroxyde de sodium et du disulfure de carbone. Chacune de ces matières porte à la longue, atteinte au système reproductif de l'enfant.

Vous en savez désormais assez pour ne plus vous tromper sur le choix des vêtements de vos touts petits. Évitez les vêtements en ces matières pour la bonne santé de l'enfant.