Lorsque vos enfants commencent à grandir, l’une des bêtes noires à l’école est bien l’apprentissage de la table de multiplication. Elle est le passage redouté de la plupart des enfants. Sauf qu’il s’agit là d’un pilier de mathématiques qui permettra de réussir le calcul mental et les calculs écrits. Vous l’aurez bien compris : les enfants n’ont pas d’autre choix que de passer par là !

Tout comme il faut connaître des bases telles que les lettres de l’alphabet ou des règles d’orthographe pour réussir son apprentissage de la lecture, il faut aussi connaître des bases pour s’en sortir avec les tables de multiplication.

Comment sera abordée la table de multiplication en primaire?

C’est en classe de CP que les enfants aborderont les prémices des tables de multiplication. Mais c’est vraiment en classe de CE2 que l’apprentissage véritable commencera. Mais pas avant de :

  • bien connaître ses chiffres et les tables d’addition
  • comprendre que 3X5=5X3. Ainsi, il y aura moins de combinaisons à apprendre
  • savoir à quoi serviront les tables de multiplication. En connaissant leur utilité, leur apprentissage sera plus facile, moins fastidieux. Une fois ce pilier des mathématiques acquis, le calcul mental et les calculs écrits ne seront plus un mystère pour aucun d’entre vous !

Pour bien commencer avec les tables de multiplication, c’est la table de 2 qui est présentée. Et pour cause : il suffit de doubler le chiffre concerné. Ici les enfants feront appel à leur table d’addition qu’ils connaissent déjà. Viendra ensuite la table de 5 dont le résultat se termine forcément par 5 ou 0. Puis la table de 10 : facile, il suffit d’ajouter un 0 derrière le chiffre multiplié par 10 ! Pour la table de 4, ce ne sera pas sorcier non plus : c’est le double de la table de 2. Pour apprendre la table de 9, vous avez à disposition plusieurs moyens mnémotechniques et des méthodes d’apprentissage et notamment la méthode des mains qui marche pas mal. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir des adultes compter sur leurs doigts ! Mais c’est vraiment la table de 7 qui demandera le plus de travail.

Table multiplication

Mais une fois que votre enfant aura toutes les tables en tête, il ne s’agira pas de les réciter en bloc. Mieux vaut questionner de façon aléatoire. Ce serait vraiment l’idéal. Et plus le système sera ludique, mieux cela passera. Vous l’aurez compris, il faut vraiment que cet apprentissage passe par le jeu pour ne pas être trop douloureux.

Par contre, ne pensez pas que les tables de multiplication, c’est comme le vélo : une fois que vous savez c’est pour la vie ! Pas du tout ! Si vous ne faites pas travailler les tables, que vous ne vous en servez pas, il faut bien moins de temps pour les oublier que pour les apprendre. D’où l’intérêt de se les remettre en mémoire régulièrement et notamment après chaque grande vacance.

Show Full Content

Auteur de de cet article :

Adeline Vicy

Les cosmétiques et la beauté n’ont aucun secret, je surfe sur la toile comme une araignée à la recherche de l’information qui pourrait vous divertir et vous enthousiasmer. J’ai d’autres domaines de prédilection, alors suivez-moi !

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Comparatif et guide d’achat des meilleurs bagages cabine

Close