Multimédia

La Nuée : un film d’horreur écologiste ?

La Nuée : un film d’horreur écologiste ?

Le cinéma français et le cinéma de genre ont une relation amour-haine assez particulière. Les grandes instances méprisent le genre alors qu’une grande partie de nos œuvres de genre dans d’autres domaines continuent d’inspirer le monde. 

Ainsi, quand un réalisateur souhaite faire un film d’horreur, le chemin est compliqué. L’horreur française peut être géniale si bien menée, mais le moindre faux pas peut nous en sortir. Comment s’en sort La Nuée ? D’ailleurs, qu’est-ce que ça raconte ? Est-ce que ça vaut le coup de le regarder ou est-ce que vous ressentirez l’envie de dégainer votre smartphone pour placer des paris sportifs ?

Que nous raconte La Nuée ?

La Nuée nous raconte l’histoire d’une mère célibataire et agricultrice en difficulté. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle décide d’élever des sauterelles comestibles. Elle développe une obsession pour les insectes. Cependant, film d’horreur oblige, les sauterelles s’avèrent voraces et commence petit à petit à devenir une menace. Nous n’en dirons pas plus, pour vous donner envie de regarder ce film qui explore un genre trop rare dans le cinéma français.

Le sous-texte et les implications du récit

Vous l’aurez compris, le film aborde plusieurs thèmes. Déjà, la famille monoparentale, un sujet qui touche de plus en plus de famille en France. Ce thème est ici renforcé par le contexte rural de l’intrigue. Non seulement, la mère est seule pour éduquer ses enfants, situation déjà difficile en ville, mais elle est isolée socialement.

Ensuite, l’agriculture qui est un sujet prédominant dans une société française qui était il y a encore quelques décennies le principal pays agriculteur d’Europe. Toutefois, aujourd’hui, les campagnes sont de plus en plus désertées et les rares agriculteurs qui restent sont soumis à des conditions de vie difficiles, peinant à mener leurs activités et surtout à en vivre décemment.

Cependant, le message qui est en filigrane et qui est encore plus intéressant est celui des dérives agraires. Sur une planète de plus en plus peuplée, les grands groupes demandent toujours plus de l’agriculture. Il faut créer des produits vites et les méthodes ne sont pas toujours très éthiques.

Les sauterelles : une punition divine ?

À l’instar de nombreux films catastrophes ou d’horreur, les sauterelles agissent comme une métaphore. Ce sont des créatures modifiées par l’Homme qui vont se retourner contre leurs créateurs et elles peuvent être comprises comme le courroux d’une Nature de plus en plus déstabilisée par notre activité.

La Nature peut être domptée pour servir les intérêts humains jusqu’à un certain point, les sauterelles sont le point de rupture à partir duquel la planète décide de reprendre ses droits dans ce récit.

C’est bien ? Il faut le voir ?

 Si vous aimez une histoire bien ficelée, avec des personnages écrit, mais qui n’hésite pas à offrir du grand spectacle, La Nuée est un film susceptible de vous plaire. Au-delà de ses thématiques passionnantes et du regard qu’il porte sur notre société de surconsommation, il reste un divertissement de qualité avec des acteurs de talent et il mérite votre attention.

A lire aussi :   Pourquoi s'abonner au vod-video-club-Wister ?