Appareil électroménager : que renseigne la classe énergétique ?

Tackk.com » Electromenager » Appareil électroménager : que renseigne la classe énergétique ?

À l’heure ou le réchauffement climatique est plus que d’actualité, optimiser la consommation d’énergie des ménages devient primordial. Pour ce faire, l’union européenne a uniformisé les fiches des classes énergétiques pour les produits électroménagers. Entre les différentes lettres inscrites sur ces fiches, le dégradé de couleur des flèches et les autres indications en pictogrammes, comment s’y retrouver pour faire un choix écolo ? Quelles informations renseignent en effet la classe énergétique d’un appareil électroménager. Les pistes de réponse que nous vous proposons vous aideront à mieux appréhender toutes ces questions.

Comment définir la classe énergétique d’un appareil électroménager ?

La classe énergie d’un appareil en général désigne son degré de consommation en énergie lorsqu’il est en fonctionnement. Elle renseigne en effet sur l’aspect écologique d’un appareil par rapport à un autre. Elle est matérialisée par un schéma de plusieurs couleurs avec pour chacune une lettre allant de A à G. Ce schéma est apposé sur chaque appareil concerné par cette disposition légale. Il faut rappeler que loin d’être une contrainte actuelle pour les fabricants, le référencement de la fiche énergétique existait tout de même depuis les années 90. Cependant, il a connu une uniformisation dans tous les pays de l’union européenne depuis 2010. D’autres réformes sont encore en cours et devraient prendre normalement effet à partir de 2021. Les appareils électroménagers concernés par l’étiquetage énergétique sont entre autres les congélateurs, les réfrigérateurs, les lave – vaisselle et linge, le four, les hottes et les aspirateurs.

Quelles informations renseignent la classe énergétique d’un appareil électroménager ?

Les données inscrites sur la fiche énergie d’un appareil électroménager varient en fonction du type de machine en cause. On retrouve de manière générale des couleurs, des lettres accompagnées du signe « + » pour certaines, d’une valeur en kWh, des données en litres, d’autres en kilogrammes et enfin des éléments en décibel.

La courbe de couleur

Elle est constituée de 7 paliers allant du plus économique au plus énergivore. On y retrouve des dégradés de couleur verte, jaune – orange et rouge. Les couleurs vertes correspondent aux appareils qui ont une consommation faible en énergie et donc très économiques. Les couches du milieu représentent les machines à consommation intermédiaires. Enfin, la couleur rouge vive du dernier niveau est réservée aux appareils électroménagers très peu économique et par ricochet hautement consommateurs d’énergie.

Par ailleurs, pour les appareils comme le lave – linge ou encore le lave – vaisselle, les couleurs indique aussi l’efficacité de l’essorage ou du séchage. Elle est également ascendante donc la lettre A représente le meilleur niveau et ainsi de suite.

La signification des lettres

À chaque niveau de couleur, est attribuée une lettre. Ainsi, les lettres sont inscrites suivant une échelle croissante c’est-à-dire du A au G avec la lettre A désignant le niveau le plus économe. Pour certains appareils, la lettre A de façon particulière peut être suivie des indications « + », « ++ » ou encore « +++ ». Ce qu’il faut comprendre à travers ces signes est que plus il y en a et moins l’appareil consomme. Par exemple, un congélateur A+ est certes profitable en termes de dépense en électricité mais consommera un peu plus qu’un autre ayant l’indication A++.

Entre le nombre de symboles « + », il existe donc un pourcentage différentiel de la quantité d’énergie utilisée. Pour les réfrigérateurs et congélateurs il est de 20%. Pour les lave – linge et vaisselle il est de 10%. En guise d’illustration, un lave – vaisselle A+++ nécessite 10% d’énergie de moins qu’un lave – vaisselle A++ et 20% de moins que celui avec A+. La lettre et le signe correspondant à chaque appareil électroménager sont inscrits en face de l’échelle de couleur dans un cadran noir.

Les données en kWh

Elles sont présentes sur toutes les fiches énergétiques des appareils électroménagers. Elles correspondent à une estimation de la consommation énergétique annuelle de l’appareil. La valeur inscrite n’est qu’une projection de la quantité totale de kilowatt par heure que requiert l’appareil pour un fonctionnement continu. Dans la réalité, elle peut plus ou moins fluctuer mais reste tout de même une bonne indication de base pour aider dans le choix.

Les valeurs en litre

Leur interprétation peut varier selon qu’il s’agisse d’appareil de froid ou de nettoyage. Ainsi, pour les réfrigérateurs et congélateurs, la valeur exprimée en litres correspond à la contenance de l’appareil. Dans le cas des dispositifs combinant les deux parties, la fiche énergétique indiquera le volume total de chaque compartiment.

Pour les machines de nettoyage de linge et vaisselle, l’indication en litre fait référence à la quantité moyenne d’eau nécessaire pour chaque machine. Ici également, l’estimation est faite sur une durée d’un an. Il faut préciser que pour le lave – vaisselle, les projections sont faites sur un total de 280 tournées de lavage de base en tenant compte de la capacité maximale de couverts que peut recevoir la machine. Il est donc important d’adapter ces informations à celles correspondant à chaque utilisateur pour mieux évaluer les éventuels gaps.

Les inscriptions en kilogramme

On les retrouve généralement sur les machines à laver le linge. Elles correspondent à la charge totale de linge que peut supporter l’appareil pour un tour de lavage. Pour les lave – vaisselle, cette information est remplacée par le nombre de couverts que peut contenir l’appareil pour un cycle de nettoyage.

Le niveau de décibel

Il est exprimé en dB et fait référence au niveau sonore de l’appareil pendant son utilisation. Sur les lave – linge spécialement, deux valeurs en dB sont présentes : l’une pour le débit sonore au cours du lavage et l’autre pour le bruit émis lors de l’essorage

Quels sont les avantages de l’affichage de la classe énergétique ?

Rendre visible la classe énergétique d’un appareil énergétique a plusieurs avantages pour le consommateur. Il lui permet en effet de choisir un dispositif électroménager peu gourmand en énergie. Ce faisant, il anticipe la réalisation d’économie tant sur sa facture d’électricité que sur celle d’eau. Même si à l’achat, les appareils les moins énergivores sont plus chers, le déficit est très vite compensé par la quantité de kWh consommé et la satisfaction d’avoir contribué un tant soit peu à la préservation de l’environnement.